je fais un don je m'engage
karine-sourire
Membre de Skin, Karine aime la pluridisciplinarité : après sa participation aux ateliers d'écriture de l'association, elle est aujourd'hui en binôme avec une artiste pour réaliser son propre parfum. Et ce n'est pas tout ! Elle entre dans les coulisses des ateliers en devenant animatrice d'un atelier créatif pour les membres de Skin. Merci à toi, Karine !

Interview de Karine Aron-Brunetière

Tu t’es lancée depuis quelques mois dans la production d’une oeuvre en binôme avec un artiste, de quoi s’agit-il ?  Peux-tu nous décrire ce projet ?
 
Je réalise un flacon de parfum et son packaging, au sein d'une légendaire maison de luxe Française. 
J’ai un odorat particulièrement développé - j’associe chaque image à une odeur. C’était l’occasion de mettre ce sens à profit et de dessiner le contenant du jus idéal !
Avec Miren, mon binôme artistique, nous avons commencé par oeuvrer à l’aide d'un journal de bord, dans lequel je devais préalablement consigner mes réflexions, mes ressentis, mais aussi les images, odeurs, couleurs, végétaux, objets, formes, vêtements, personnalités… qui me tenaient à coeur. 
Cet exercice a été instructif, il m’a beaucoup appris sur moi. 
Dans cette création, l’émotion constitue un fil rouge et sera le point central de notre œuvre. C’est en cours...


Chez Skin, les deux font la paire !  Quels bienfaits tires-tu de cet accompagnement artistique ?

Miren est une créatrice de génie. Elle a cette intelligence d'écoute et d'adaptation.  Nous ne sommes pas de la même génération, elle et moi, et pourtant tout ce que je ressens, tout ce que je lui conte, elle sait le retranscrire, le dessiner, le coucher sur papier. Nous nous comprenons avec une fluidité rare. Nous sommes réellement en symbiose.
Elle m'apprend, me fait grandir à chacune de nos rencontres. 
Nous avons été filmées lors de notre dernier rendez vous , puis interviewées. J'ai été bouleversées aux larmes quand elle a confié ce que notre projet lui apportait à elle aussi. Miren est une femme pudique, en général c’est moi qu’elle fait parler, elle me laisse toute la place. 
Elle dit que je lui offre un regard, une ouverture sur sa création personnelle, et que cela n'a pas de prix !
J'aimerais que notre collaboration ne cesse jamais.
 
Récemment tu as franchi un cap supplémentaire et tu animes à ton tour un atelier créatif pour nos membres Skin. Raconte-nous !

L'association Skin m'a énormément apporté depuis la fin de mon parcours de soins, au moment où je me suis retrouvée démunie, presque abandonnée, lâchée dans le néant.
Les différents ateliers collectifs proposés par Skin, comme l'atelier d’écriture par exemple, ont été une révélation.
Je suis très occupée et j'aime cette sensation de dépassement de soi, cette possibilité de m’exprimer et de laisser parler mes émotions.
L’expérience créative avec l’artiste BMO* a également provoqué un vrai tournant dans ma reconstruction.  Je suis pudique à l’extrême et j'ai pris cette aventure comme une opportunité de résilience. Grâce à ce travail artistique, j’ai pu regarder mon image en face, accepter que mon corps m’ait trahie, le lui pardonner.
Aussi, il était important pour moi de rendre à l’association ce qu'elle m'avait offert. 
J’ai un talent, un savoir-faire : la mode, le conseil, l’écoute. Alors, j’ai proposé d’animer un atelier de conseil en image de soi. J’en fait bénéficier cinq adhérentes à la fois.
Ces moments sont magiques. J'espère rendre à ces femmes magnifiques tout ce qu'elles me donnent. 
J'ai juste un mot de fin..MERCI
Karine Aron-Brunetière