carolinefaindt1creditphotocharlyho
Je suis Caroline Faindt, artiste peintre. J’ai la chance de vivre de ma passion depuis bientôt 7 ans, c’est même devenu un métier. Longtemps j’ai eu l’envie de m’exprimer artistiquement. La peinture est alors entrée dans ma vie par hasard, lorsqu’un jour, entrant dans un salon d’art contemporain, j’ai découvert le travail d’une artiste. J’ai ressenti d’intenses émotions. J’étais bouleversée. Ce fut une révélation. Une amie m’a ensuite emmenée acheter mes premières toiles et mes premiers pinceaux. J’ai commencé à peindre et n’ai plus arrêté depuis.

Interview Caroline Faindt

Art et Santé : l’expression te parle-t-elle ? Raconte-nous la raison de ton engagement auprès de Skin et l’objet de ce partenariat

 

Art et santé, spontanément, ce n’est pas quelque chose d’évident, mais je pense que l’art est partout et peut se marier à tout. L’art, quel qu’il soit. L’art fait du bien, envoie des messages. Après avoir participé au projet Skin, j’y vois encore plus de sens qu’auparavant. Erika Duverger, alors coordinatrice d’exposition bénévole de l’association Skin, m’a proposé de m’engager pour Skin : j’ai aimé rendre l’art plus accessible, initier quelqu’un qui a priori n’avait pas d’expérience pour cela. J’avais déjà peint à quatre mains avec un ami artiste et j’ai pris beaucoup de plaisir à recommencer. Et lorsque j’ai rencontré Amélie, patiente et Femme Skin, cela m’a donné encore plus envie, car j’ai aimé ce qu’elle dégageait, sa force incroyable, son sourire malgré ce qu’elle endurait (cancer métastatique). Je fonctionne beaucoup à l’affect. Amélie était faite pour moi.

 Accompagner les patients après les traitements du cancer est devenu une priorité. Quel est selon toi l’accompagnement physique et psychologique idéal ?

Je connais des gens qui ont été atteints du cancer et ce que j’ai ressenti, c’est que les gens avaient besoin d’être entourés et accompagnés, ce qui fait partie aussi de leur force incroyable. J’admire du reste cette force que les patients possèdent. Pour rester dans la vie, l’autre est indispensable. Il faut rester dans le lien. Il faut avoir des amis qui nous entourent, des activités. Il faut être dans la vie, dans l’amour, dans le partage. Et le fait de bouger c’est important aussi, car cela permet de rester dans la vie et dans le mouvement. Certains dansent, d’autres chantent. On est acteur et on participe avec les activités artistiques. C’est important de faire participer les gens.

Pour tourner la page, l’activité artistique est-elle selon toi aussi importante pour les anciennes malades que l’activité physique ?

Oui, je pense que oui. Il y a le corps qu’il faut soigner. L’activité physique y pourvoit. Et il y a l’esprit. L’activité artistique, elle, fait du bien à l’âme. C’est une manière de s’évader. C’est très important. Les deux sont indissociables.

Reprendre le travail après l’épreuve de la maladie nécessite-t-elle selon toi un temps de réflexion, une remise en question, un accompagnement ?

Je pense que c’est propre à chacun. Certains voudront reprendre le travail tout de suite, se relancer dans l’action. D’autres auront besoin d’un temps de réflexion et d’une remise en question. L’accompagnement est inévitable, encore une fois la notion de l’autre est indispensable. Les personnes touchées par le cancer éprouvent des doutes, des peurs, une perte de confiance, donc malgré le courage et la force dont elles font preuve, un accompagnement me semble indispensable. Il y a des gens qui sont à même de les suivre, de les conseiller. Encore une fois, chaque parcours est différent. Chacun sait au fond de lui ce dont il a besoin. La maladie est une épreuve solitaire, alors ensuite c’est important d’être accompagné.

 Donne-nous ta définition de la résilience

La résilience c’est une force de caractère, c’est l’inverse de la victimisation, c’est être dans l’action, avoir des rêves et y croire encore, avoir de la force pour voir le bon coté des choses et de la vie, c’est transcender les moments difficiles et les souffrances en une rage de vivre, un appétit de la vie.

Et celle de la créativité ;-)

La créativité, c’est s’abandonner, c’est oser, c’est lâcher prise. C’est donner de la vie, du sens aux choses. C’est fait pour être la plupart du temps partagé.

Pour en savoir plus sur l’artiste Caroline Faindt :

Site : www.carolinefaindt.com

FB: https://www.facebook.com/carolinefaindtartiste

IG: https://www.instagram.com/carolinefaindt/

 

Interview Caroline Faindt